Les quelques inconvénients de la maison en bois

La construction en bois présente aujourd’hui beaucoup de charme qui plait aux futurs propriétaires de maison. Mais malgré son prix de construction assez bas et les économies qu’elle offre, il y a quand même un côté obscur du tableau qu’il est nécessaire d’exposer afin d’éviter tout regret.

Déformations et contraintes liées au climat

Le bois et un matériau naturellement résistant, mais d’un autre côté, ses pires ennemies sont la nature elle-même accompagnée de ses aléas. Ainsi, il est très susceptible de subir les effets des intempéries, que ce soit celles produites par le soleil ou celles émanant de la pluie ou de la neige. En effet, il s’agit d’un élément qui, spontanément, absorbe l’eau et l’humidité et les conserve en lui. Ce facteur naturel a cependant tendance à faire subir des déformations au bois comme des contractions ou des gonflements qui surviennent selon les saisons. En outre, il est aussi possible que l’humidité crée des vapeurs et des infiltrations qui nuisent à la santé des occupants de la maison.

Les parasites et insectes

Le bois est un élément naturel et de ce fait, il est fort probable que des parasites et des insectes s’y logent. C’est pour éviter ce cas de figure que les matériaux en bois préfabriqués issus d’usines sont au préalable traités. Mais malgré cela, dans certains cas et pour certains bois de mauvaise qualité, il est possible que la matière soit quand même infectée, provoquant des dégâts non seulement pour la façade, mais aussi pour la structure en général. Ce type d’inconvénient oblige les propriétaires à être plus vigilants. Il s’agit d’une contrainte de plus qui peut être désagréable.

Les obligations liées à l’entretien

Entretenir du bois n’est pas vraiment une tâche difficile à faire, mais il doit se faire plus que pour des briques ou du parpaing. En effet, ce matériau se dégrade plus rapidement au fil du temps surtout en apparence. C’est pourquoi il faut user de la peinture ou de la lasure afin de maintenir la beauté de sa demeure. Encore la faute au climat (soleil, pluie, vent …), l’aspect du bois peut changer au bout de quelques années d’où la nécessité de ne pas négliger son entretien.

En résumé, les problèmes se posent donc à cause de facteurs plus ou moins naturels. Pourtant, il est difficile de lutter contre la nature et ses aléas. En effet, en raison du climat, le bois pourrait subir des déformations qui, si elles ne sont pas contrôlées, pourraient être très dangereuses pour la structure de la maison en général, car elle risque de s’effondrer. Ces contraintes peuvent de même affecter la santé des occupants de la demeure. En outre, il y a les insectes et autres parasites qui mangent et qui se logent dans la charpente et l’ossature.